Expérience de Mort Imminente

condamnés en enfer

Lisez « Enfer – Sermons et témoignages » pour de réelles E. M. I. – Expériences de Mort Imminente, témoignages et histoires sur la mort et l’Enfer.

Une Expérience de Mort Imminente – E.M.I. (ou NDE : Near Death Experience) renvoie à des expériences personnelles associées à une mort imminente, englobant de multiples sensations possibles, y compris le détachement du corps, des sentiments de lévitation, la sérénité totale, la sécurité, la chaleur, l’expérience de la dissolution absolue, et la présence d’une lumière. Ces phénomènes sont généralement signalés après qu’un individu ait été prononcé cliniquement mort ou ait été très proche de la mort.

Tromperies proche de la mort

Question : « Bonjour, je voudrais poser une question au sujet de votre position sur les expériences proches de la mort. Je sais que vous êtes du côté hors de l’église point de salut, mais que dire de ces gens qui sont cliniquement mort et disent qu’ils ont vu la famille et les amis dans le ciel alors qu’ils étaient morts ? Je sais que beaucoup de ces personnes n’étaient pas catholiques, mais elles disent qu’elles étaient dans le ciel pour une période de temps et que leur famille non catholique était là aussi …  »

Réponse : La plupart des expériences de mort imminente (comme nous le verrons) sont fausses, des tromperies du diable. Le but est de convaincre les gens de salut universel (c’est-à-dire que ceux qui sont hors de l’Eglise catholique peuvent être sauvés : ce qui est une hérésie).

Question : « Chers frères, j’ai étudié les expériences de mort imminente (des NDE) depuis un certain temps maintenant et elles semblent toutes avoir une chose en commun, tout le monde va au ciel. Cela n’a pas d’importance si vous êtes catholique, protestant, juif, ou même athée. Tant que vous êtes fondamentalement une bonne personne, vous y êtes ! Pouvez-vous s’il vous plaît commenter cela ? …  »

Réponse : Les expériences sont des tromperies. Par conséquent, il n’est pas surprenant qu’elles contiennent toujours un faux message que le diable veut que les gens acceptent. En fait, la quasi-totalité d’entre-elles comprennent des personnes qui entendent un bruit, puis voient la lumière, et sont heureuses. C’est le mensonge sur le salut que le diable veut qu’elles acceptent et, surtout se propagent à d’autres.

Donc, beaucoup de ces expériences de mort imminente sont des tromperies du diable qui veut que les gens embrassent les fausses religions en dehors de la foi catholique.

Voir : Pas de salut hors de l’Eglise catholique

Une des caractéristiques les plus communes de la soi-disant expérience de mort imminente est d’être confronté à un être de lumière. De celui-ci émane soi-disant amour et chaleur.

Il a été revendiqué par de nombreuses (pas toutes) personnes présumant d’expériences de mort imminente que l’être de lumière qu’ils rencontraient n’était nul autre que Jésus-Christ. Aussi attrayante que l’idée puisse d’abord sembler, cette identification semble laisser à désirer en raison du fait que le soi-disant être de lumière dit et fait des choses contraires au Christ de la Bible en général. Puisque Jésus est le même hier, aujourd’hui et éternellement (Hébreux 13, 8), il serait impossible que ceux-ci soient un seule et même Jésus. Nous croyons certainement que beaucoup de personnes qui passent à travers des expériences de mort imminente rencontrent effectivement une contrefaçon du Christ.

Le « Jésus » (ou d’autres êtres de lumière) rencontré généralement dans les expériences de mort imminente enseigne des choses telles que :

  • Le péché n’est pas un problème. En fait, ce «Jésus» ou d’autres êtres de lumière répondent souvent au péché de l’homme avec des lacunes, humour ou un mépris total.
  • « L’amour » et apprendre «à aimer» est tout ce qui compte dans la plupart de ces expériences de mort imminente.
  • Il n’y a pas à se soucier de l’enfer.
  • Toutes les personnes sont les bienvenues au ciel, indépendamment de savoir si on a la foi catholique ou qu’on a placé sa foi dans le Christ.
  • Toutes les religions sont également valables.

Compte tenu du fait que ces idées vont clairement contre ce que le Jésus biblique a a enseigné, je pense que nous avons la preuve infaillible pour conclure que ce «Jésus» ou ces « êtres de lumière » sont en fait un esprit de mensonge.

Jean 8, 44 : « Vous avez le diable pour père, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été homicide dès le commencement, et il n’est pas demeuré dans la vérité ; parce qu’il n’y a pas de vérité en lui ; Lorsqu’il parle mensonge, il parle de son propre fonds, parce qu’il est menteur et le Père du mensonge ».

Nous devons nous rappeler que Satan a la capacité d’apparaître comme un «ange de lumière» et comme un « serviteur de la justice ».

2 Corinthiens 11, 14-15 : «Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan lui-même se transforme en ange de lumière. Il n’est donc pas étrange que ses ministres se transforment [se déguisent] en ministres de justice ; leur fin sera selon leurs œuvres».

Son but, bien sûr, est d’égarer les gens. Il est heureux d’imiter un être de lumière si le résultat final est de conduire les gens loin de la vraie foi biblique catholique du Christ et des Écritures.

Voir : La Bible prouve les Enseignements de l’Eglise catholique

Conformément à ce qui précède, le fait est que beaucoup de ceux qui ont eu des expériences de mort imminente ressortent de l’expérience avec une vue amoindrie de l’Écriture. Une personne a conclu que « le Seigneur n’est pas intéressé par la théologie », et une autre a dit que Dieu « ne se souciait pas du tout de la doctrine de l’église ». Le vrai Christ de l’Ecriture, cependant, est très certainement intéressé par la doctrine juste [droite ou orthodoxe].

Jean 8,  31-32 : «Alors Jésus dit aux Juifs qui avaient cru en lui : Si vous demeurez dans ma parole, vous serez vraiment mes disciples. Et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres ».

Maintenant, d’autres personnes – en particulier les personnes affiliées à des religions non chrétiennes – font l’affirmation selon laquelle l’être de lumière était Bouddha, ou Krishna, ou un autre chef d’une religion particulière du monde. Certes, cela devrait soulever des «drapeaux rouges» dans l’esprit des chrétiens. Satan, le grand faussaire, cherche à garder les gens de toutes les religions loin du véritable Christ de la Bible.

Des exemples d’hérésies dans les Expériences de Mort Imminente

Question à l’E.M.I. : Qui va au ciel ?

Réponse de l’E.M.I. :  » En fin de compte … croyez-le ou pas (soupir de soulagement), tout le monde peut venir à la maison ! Le ciel est un lieu d’amour ultime. Lorsque nous avons appris à devenir des personnes qui fondont toute notre existence et conscience autour de ce qui est manifestant de l’amour, nous devenons capables d’entrer dans le domaine des hautes sphères du ciel. Si nous ne pratiquons pas l’amour, nous ne pouvons aller aussi loin et nous serons fait pour nous incarner quelque part là-bas dans le super Univers de Dieu encore et encore (nombre illimité de fois) jusqu’à ce que nous apprenions à aimer « .

Comme nous pouvons le voir, « tout le monde » va au ciel selon cette satanique Experience de Mort Imminente. Mais non seulement cela, nous pouvons également avoir un nombre « illimité » de temps ou de chances pour être sauvé et « faire bien les choses » et nous serons même réincarnés encore et encore « jusqu’à ce que nous apprenions à aimer ». Mais quelle est ce soi-disant « amour » couramment promu dans ces E.M.I. (N.D.E.) ? C’est un amour pour l’homme et le péché ! comme « aimer », accepter et «respecter» les homosexuels et leur mode de vie perverti, pécheur et condamné ! (Comme nous le verrons plus loin). Ceci est essentiellement la seule «exigence» pour être sauvé dans la plupart de ces satanique Expériences de Mort Imminente. Juste «l’amour», et peu importe combien vous êtes  dans le mal autrement, si vous en venez à apprendre «l’amour», vous serez sauvés à la fin.

Jésus a dit : « Si vous m’aimez, gardez mes commandements» (Jean 14, 15). Pourtant, obéir à Dieu et garder ses commandements (qui est ce qu’est l’amour de Dieu et qui est nécessaire avant tout pour être sauvé et jouir de lui pour toujours), et la conversion à la foi catholique pour le salut, sont toujours ignorés et négligés dans ces sataniquse E.M.I. Ceci précisément parce que ces types d’E.M.I. (N.D.E) sont des mensonges sataniques du Diable.

Eugène IV, Concile de Florence, «Cantate Domino», 1441, ex cathedra (déclaration infaillible de la chaire de Pierre) : « La sainte Église romaine croit fermement, professe et prêche qu’aucun de ceux qui se trouvent en dehors de l’Eglise catholique, non seulement païens, mais encore juifs ou hérétiques et schismatiques ne peuvent devenir participants à la vie éternelle, mais iront  « dans le feu éternel qui est préparé par le diable et ses anges » Mt 25, 41, à moins qu’avant la fin de leur vie ils ne lui aient été agrégés ; elle professe aussi que l’unité du corps de l’Eglise a un tel pouvoir que les sacrements de l’Eglise n’ont d’utilité en vue du salut que pour ceux qui demeurent en elle, pour eux seuls jeûnes, aumônes et tous les autres devoirs de la piété et exercices de la milice chrétienne enfantent les récompenses éternelles, et que personne ne peut être sauvé, si grandes que soient ses aumônes, même s’il verse son sang pour le nom du Christ, s’il n’est pas demeuré dans le sein et dans l’unité de l’Eglise catholique».

Lire la suite : pas de salut hors de l’Eglise catholique

Question à l’E.M.I. : Dieu a t-il partagé avec vous quel est votre objectif dans cette vie ?

Réponse de l’E.M.I. : «Oui. … On m’a montré une quantité innombrable de scènes, contenant toutes des réalités possibles, dont j’aurais pu éventuellement avoir l’expérience. Il m’a été montré de nombreux univers et des mondes qui avaient la vie organisée. Je voyais que tout le monde dans tous les Univers travaille simultanément ensemble pour remplir le grand plan divin de Dieu. … Je fus étonné de voir comment chacun de nous est relié éternellement, comme nous avons toujours existé, et que nous ne mourons jamais. … Un jour viendra (dans un temps pas si loin) quand l’ensemble de notre(s) Lumière(s) [esprits] sera devenu si grande que nous reviendrons au Créateur et fusionnerons et serons comme l’un – tout comme nous l’étions au début. Une fois que nous serons UN à nouveau, il y aura une grande fête. Et après un certain laps de temps passé, encore une fois, il y aura une autre grande explosion, mais cette fois, elle sera beaucoup plus grande et le processus de création sera beaucoup plus avancé « .

Selon cette satanique E.M.I. (N.D.E.), après que tout le monde soit devenu un avec Dieu « dans un temps pas si loin » « comme nous l’étions au début » dans lequel tout esprit est sauvé et, finalement, « reviendrons et fusionnerons au Créateur » dans tous les « nombreux univers et des mondes qui avaient la vie organisée », « il y aura une autre grande explosion » ou « big bang » et le « processus de création sera » répété une fois de plus et sera « beaucoup plus avancé ».

Eh bien, j’aurais pu espérer que ces paroles sortent d’un New-Ager et de la bouche d’un fan de Star Trek, mais pas d’une supposée « vision donnée de Dieu ».

Cette E.M.I. a également répété l’hérésie condamnée selon laquelle « nous avons toujours existé » (pré-existence).

Le cinquième concile œcuménique (Concile de Constantinople), en 553, a déclaré ce qui suit concernant la pré-existence des âmes :

 » Si quelqu’un affirme la fabuleuse pré-existence des âmes, et fait assertion de la monstrueuse restauration qui en découle : qu’il soit anathème« . (Cité dans Les Pères de Nicée, « Les sept conciles œcuméniques de l’Eglise indivise », p 318)

Le Synode de Constantinople portait sur les enseignements d’Origène, qui avait déclaré que les âmes humaines existaient avant la naissance (pré-existence) (tout comme cette satanique E.M.I. enseigne aussi que les âmes humaines ou des esprits existaient avant la naissance en ayant « toujours existé »). Origène avait conclu que toutes les âmes seront restaurées à la fin (de même que cette satanique E.M.I. enseigne également que toutes les âmes seront restaurées à la fin). Et aussi que le diable sera sauvé à la fin. Son enseignement a été condamné comme hérétique.

Question à l’E.M.I. : Qu’en est-il des personnes sexuellement différentes ?

Réponse de l’E.M.I. :  » Si ce monde devait jamais découvrir ce que juste une petite quantité (augmentant) de gens (homosexuels) sexuellement différents ont à faire ici sur cette planète, il n’y aurait jamais une seule vanne ou remarque blessante faite de nouveau. Au lieu de cela il y aurait un grand (super) respect ! Les gens qui disent des choses irrespectueuses envers les gens de cette orientation … édictent un jugement, et cela, à cause de l’obscurité, de l’insécurité, de l’ego et de préjugés induits socialement. Certains peuvent mal traduire les écritures qui leurs sont enseignées, pas par le Saint-Esprit… mais par des êtres humains remplis de fierté. Beaucoup vont choisir de soutenir une rage satanique fondée sur la haine de ces enfants de Dieu divinement non soutenus, plutôt que d’utiliser l’amour pour apporter la compréhension et la réconciliation entre les deux peuples. Le Christ a dit, le plus grand commandement est que nous nous aimions ! Quand les gens infligent la condamnation, le jugement et l’amertume à d’autres, ils ne pratiquent pas le plus grand commandement. Ils permettent à leurs âmes de tomber dans les ténèbres.

«Mon guide comme une dame me dirigea vers une chambre qui avait un grand écran. Sur l’écran, j’ai vu deux formes de Lumière conjointes l’une avec l’autre faire l’amour. Mon guide m’a alors demandé de lui dire qui était le mâle et la femelle ?  J’ai dis : «Je ne sais pas !» Elle sourit et me dit que cela n’a pas d’importance. Elle a poursuivi en disant que les deux lumières étaient ce que Dieu voyait quand il nous regardait. Elle a expliqué que Dieu nous voit toujours selon notre moi supérieur et que l’égalité est une chose très temporaire qui n’existera pas éternellement. Elle m’a en outre expliqué que Dieu lui-même est à la fois une essence de mère et une essence de père pour nous, donc, Dieu comprend pleinement nos attractions pour les membres de genres similaires. Il m’a été dit (ou plutôt je me suis rappelé) qu’il n’y a pas d’erreurs dans la façon dont chacun d’entre nous a été fait. Dieu savait ce que chacun d’entre nous contesterait et bénirait aussi. Nous avons chacun à agir selon notre cœur (ou centre développé de l’âme) et comme nous devons mûrir spirituellement, nous arrivons plus haut à chaque fois « .

Ceci est manifestement hérétique et satanique.

Tout d’abord, les personnes homosexuelles ne sont pas « faites » homosexuelles comme ce message semble l’indiquer : « ce que les gens sexuellement différents (homosexuels) ont à faire ici sur cette planète« . Les gens deviennent plutôt homosexuels en raison de l’idolâtrie, l’apostasie et le péché mortel. Voyez Romains chapitre 1.

Romains 1,  26-27 : «A cause de cela Dieu les a livrés à des passions honteuses. Car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature. Et, de la même manière, les hommes aussi, abandonnant l’usage naturel de la femme, ont brûlé désir les uns envers les autres, l’homme commettant l’infâmie avec l’homme, et recevant en eux-mêmes la récompense qui était due à leur erreur « .

Deuxièmement. L’E.M.I. dit que les homosexuels sont ici sur cette terre pour un but et que si nous avons compris ce qu’ils avaient ici « à faire sur cette planète … il y aurait beaucoup de respect « .

C’est une hérésie de montrer du respect ou de l’estime pour le comportement mortellement pécheur ou d’approuver des pratiques contre nature abominables. L’Eglise catholique fondée sur la Sainte Écriture enseigne infailliblement que les homosexuels sont condamnés, rejetés et réprouvés ; et qu’ils doivent être convertis de leur homosexualité et embrasser la foi catholique pour le salut et l’approbation.

Eugène IV, Concile de Florence, Bulle Cantate Domino, 1442, ex cathedra : «… elle [la sainte Eglise romaine] condamne, rejette, anathematise et déclare être en dehors du Corps du Christ, qui est l’Eglise, celui qui tient des opinions contraires ou opposées. « 

Troisièmement. Lorsque le « guide spirituel » demande à propos des « deux formes de Lumière conjointes l’une avec l’autre faire l’amour … qui était le mâle et la femelle« , le « guide sprituel » a déclaré à la personne dans l’E.M.I. que « cela n’a pas d’importance« , indiquant ainsi clairement que cela n’a pas d’importance d’avoir des relations hétérosexuelles ou homosexuelles et que ces « deux lumières étaient ce que Dieu voyait quand il nous regardait ». Ceci est une hérésie totale et un blasphème . C’est également une moquerie totale du Saint-Sacrement du Mariage.

L’E.M.I. a également déclaré (dans le contexte des homosexuels) que « Dieu comprend pleinement nos attractions pour les membres de genres similaires ». Ceci est une hérésie et un blasphème. 1 Corinthiens 6, 9 enseigne explicitement que les homosexuels sont rejetés du Royaume de Dieu et Romains 1, 32 enseigne que : « non seulement ceux qui les font, mais ceux aussi qui les approuvent [consentent à ceux qui les font]. … sont dignes de mort ». Cela signifie qu’ils sont rejetés et condamnés.

Romains 1 enseigne clairement que parce que ces personnes «ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur» et « échangé la vérité de Dieu pour le mensonge », Dieu les a livrés à l’homosexualité, qui est décrite comme une AFFECTION honteuse. En outre, Romains 1 enseigne clairement que l’homosexualité est « contre nature », ce qui signifie que cette orientation est étrangère à la nature de l’homme, qui n’est PAS inculquée par DIEU.

La Bible et la nature nous disent constamment que l’activité homosexuelle est un péché (Genèse 19, 1-13 ; Lévitique 18, 22 ; 20, 13 ; Romains 1, 26-27 ; 1 Corinthiens 6, 9). Romains 1, 26-27 enseigne spécifiquement que l’homosexualité est le résultat de l’idolâtrie, de nier et de désobéir à Dieu. Quand les gens continuent dans le péché et l’incrédulité, Dieu « les donne plus » au péché encore plus méchant et pervers dans le but de leur montrer la futilité et le désespoir de la vie en dehors de Dieu. 1 Corinthiens 6, 9 proclame que les homosexuels [fornicateurs, idolâtres, efféminés, abominables] « délinquants » [les injustes] n’hériteront pas du royaume de Dieu.

Par ailleurs, les gens peuvent être délivrés de l’homosexualité par la grâce de Dieu.

Voir : Surmonter l’homosexualité 

Quatrièmement. Le message satanique a en outre déclaré que « Certains peuvent mal traduire les écritures qui leurs sont enseignées, pas par le Saint-Esprit », afin que « Les gens qui disent des choses irrespectueuses envers les gens de cette orientation [homosexuels] … édictent un jugement, et cela, à cause de l’obscurité, de l’insécurité, de l’ego et de préjugés induits socialement« .

C’est une hérésie et un blasphème d’affirmer que le Sainte et infaillible Parole de Dieu condamnant le péché et l’homosexualité est mal traduite ou pas de l’Esprit Saint.

Sur la base de la Sainte Écriture, qui est infaillible et divinement révélée par l’inspiration directe du Saint-Esprit, l’Église a toujours enseigné que ceux qui pratiquent l’homosexualité, et ceux qui ont une orientation homosexuelle sont condamnésjugés et rejetés.

1 Corinthiens 6: 9-10 : « Ne savez-vous pas que les injustes ne posséderont le royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas : ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes [homosexuels], ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, ne doivent pas posséder le royaume de Dieu « .

Romains 1, 32 : « Qui, après avoir connu la justice de Dieu, n’a pas compris que ceux qui commettent de telles choses sont dignes de mort ; et pas seulement ceux qui les font, mais ceux aussi qui approuvent [consentent] ceux qui les font« .

Donc, non seulement les gens qui sont homosexuels sont dignes de mort, mais aussi ceux qui favorisent ce mode de vie pécheur ! Alors ceci est un avertissement clair que les homosexuels sont jugés et qu’ils seront jugés.

Pape saint Pie V, Horrendum Illud scelus, 30 août 1568 : « Nous établissons que tout prêtre ou membre du clergé, soit séculier ou religieux, qui commet un tel crime exécrable, par la force de la présente loi soit privé de chaque fonction, privilège, de chaque poste, de la dignité et de bénéfice ecclésiastique, et après avoir été dégradé par un juge ecclésiastique, qu’il soit immédiatement remis à l’autorité laïque pour être mis à mort, tel que mandaté par la loi comme le châtiment approprié pour les laïcs qui ont sombré dans cet abîme » (Dans Bullarium Romanum, Rome ; Typographia Reverendae camerae Apostolicae, Mainardi 1738, chap 3, p 33).

La position de l’E.M.I. est totalement hérétique. Elle constitue un nouvel évangile faux.

Galates 1, 8-9 : « Mais si nous, ou un ange du ciel vous annonçait un évangile autre que celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème. Comme nous l’avons dit précédemment, et je le répète : « Si quelqu’un vous annonce un évangile autre que ce que vous avez reçu, qu’il soit anathème ».

Cinquièmement. Le message dit (dans le contexte d’aimer, de respecter et de ne pas juger les homosexuels) : « Le plus grand commandement est que nous ayons de l’amour mutuel ! » Cela ne vaut pas. Le plus grand commandement n’est pas que nous nous aimons les uns les autres, mais que nous aimons Dieu d’abord et avant tout. L’amour du prochain ne vient qu’en second. Gardez cela à l’esprit.

Matthieu 22, 36-40 : « Maître, quel est le plus grand commandement de la loi ?Jésus lui dit : Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, et de toute ton âme et de tout ton esprit. C’est là le Premier et le plus grand Commandement. Le second lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. A ces deux commandements se rattachent toute la loi et les prophètes ».

Bien sûr, nous devons nous aimer les uns les autres. Mais le véritable amour pour le prochain signifie avant tout faire preuve de respect et de charité pour son âme, comme de condamner et de réprouver tout péché possible qu’il est susceptible de commettre, et en l’instruisant pour son âme éternelle, afin qu’il puisse avoir une chance d’atteindre le ciel et être uni à Dieu pour toujours. Cela ne lui fait pas de bien du tout si nous ne montrons qu’un soi-disant « amour » envers son corps physique et des sentiments de la chair, alors que nous négligeons et tuons son âme éternelle. « A quoi profiterait à un homme de gagner le monde entier, et de souffrir de la perte de son âme ? » (Marc 8, 36)

Jacques 5, 20 : « Il doit savoir que celui qui ramènera un pécheur de l’égarement de sa voie, sauvera son âme de la mort, et couvrira une multitude de péchés ».

Ainsi, sans cette vraie charité pour Dieu, Ses commandements et les besoins spirituels et corporels de notre prochain, il ne peut y avoir d’amour vrai, mais seulement un faux amour fondé sur l’amour humain, les sentiments et le respect humain et l’approbation maudits (comme la façon d’ « aimer » décrite dans la l’E.M.I. – N.D.E. satanique).

Le pape Léon XIII, Satis Cognitum (n ° 13), 29 juin 1896 :  » Par conséquent, si un homme ne veut pas être, ou être appelé un hérétique, qu’il ne cherche pas à plaire à tel ou tel hommemais qu’il se hâte avant toutes choses d’être en communion avec le Siège romain « .

Donc, afin de ne pas être appelé un hérétique, il ne faut pas chercher à plaire à tel ou tel homme dans de fausses doctrines ou enseignements contraires à la foi catholique.

Jean 8, 51 : «En vérité, en vérité, je vous le dis, si quelqu’un garde ma parole, il ne verra jamais la mort. « 

Celui qui garde ses paroles, pas seulement qui croit ou «aime», ne verra pas la mort (à savoir l’Enfer).

Matthieu 19, 16-21 : «Et voici qu’on vint lui dire : Bon maître, quel bien ferai-je, que je puisse avoir la vie éternelle ? Et il lui dit : Pourquoi m’appelles-tu bon ? Il n’y a de bon, qu’un, qui est Dieu : mais si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements … et viens et suis-moi « .

Donc, à la question de ce qu’il doit faire pour être sauvé, Jésus dit qu’il faut garder les commandements et le suivre.

Question à l’E.M.I. : Qu’en est-il de l’enfer ? Est-ce un lieu de feu qui brûle ?

Réponse de l’E.M.I. : « Il y a un endroit appelé « la Ténébreuse Vallée de la Mort », où certaines âmes peuvent choisir d’aller à si elles se sentent trop effrayées, coupables ou honteuses pour approcher du ciel ou Dieu. Ceci est un lieu entre-deux ou une dimension qui sépare les âmes de ce monde et du prochain. … Et comme j’en parlé avant … être pris dans ce type de situation est un processus très difficile à supporter et peut causer des problèmes à la fois pour les vivants et les morts. Cependant chacun de nous a la possibilité de faire appel à Dieu ou au Christ … et immédiatement … nous seront prises au Ciel. Ou nous (les vivants) pouvons prier et crier à Dieu d’envoyer ses anges de venir et d’en prendre d’autres à la maison. Il est important pour nous de comprendre que chacun de nous nous envoyons notre âme aux lieux auxquels on croit le plus appartenir. Nous le faisons maintenant ici sur la planète Terre. Ceux qui sont coincés dans la dépendance, la luxure, l’amertume et la haine – ce sont ceux qui ont vraiment l’enfer. Mais au moment où nous choisissons l’Amour, nous pouvons nous en sortir. Dieu ne nous envoie n’importe où nous ne voulons pas rester. Nous avons totalement mal compris le concept de l’enfer sur cette planète « .

« Je connaît une place dans les régions profondes du royaume où j’ai vu de grandes cavernes de feu bleu électrique. Cependant, j’ai compris que le but de cet endroit était purification de l’amour. Dieu n’enverrait jamais ses créatures précieuses à un endroit pour être brûlées ou blessées. C’est tout à fait contraire à la nature de notre Créateur « .

La position de l’E.M.I. sur l’enfer est totalement hérétique. Elle constitue un nouvel évangile faux. Il est de foi qu’il y a un enfer et que les gens vont y aller (et y rester) pour leur choix – même s’ils vont finalement regretter cette décision et leur mauvaise vie qui les a fait arriver là.

Eugène IV, Concile de Florence, « Letentur coeli », Sess. 6, 6 Juillet 1439, ex cathedra : «Nous définissons également que … les âmes de ceux qui quittent cette vie dans le péché mortel réel ou dans le seul péché originel, vont tout de suite en enfer, mais subissent des peines diverses » (Denz. 693)

Peu importe si cela répugne inconfortablement contre la raison humaine, la Bible enseigne que les non-croyants doivent endurer consciemment les tourments éternels. La preuve de cela se trouve dans Matthieu 25, 46, où la vie éternelle est comparée à un châtiment éternel dans la durée et l’état. « Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle. »

Les peines du purgatoire peuvent finir parce qu’elles sont en fait équivalentes à aimer la discipline signifiée pour notre plus grand bien. Elles purifient des punitions signifiées pour les amis de Dieu – pour ceux qui sont morts en état de grâce, mais sans entièrement avoir satisfait pour leurs péchés dans cette vie. Elles sont destinées à rendre une personne digne d’entrer dans le ciel après avoir été purifiée, tout comme l’or est purifié par le feu, pour en fin de compte à la fin un bonheur et une récompense plus grande et durable, pour ne pas faire l’expérience d’un état réel et durable de malheur qui dû uniquement aux damnés. Ainsi, ce ne sont pas des punitions de la même catégorie que les peines vindicatives que Dieu inflige à ceux qui meurent en péché mortel et avec une volonté d’être éternellement séparés de Lui.

Voir : La Bible enseigne le Purgatoire

Donc, il n’y a pas de « lieu entre-deux ou une dimension qui sépare les âmes de ce monde et du prochain » comme l’E.M.I. le préconise. Il y a un Paradis, un Enfer,ou un Purgatoire. C’est tout. Il n’y a pas de lieu entre-deux où « quelques âmes choisissent d’aller à si elles se sentent trop effrayées, coupables ou honteuses d’approcher le ciel ou Dieu« , puisque selon le Concile dogmatique de Florence « les âmes de ceux qui quittent cette vie dans le péché mortel réel ou dans le seul péché originel, vont tout de suite en enfer », donc après que l’on meurt, on est immédiatement jugé. Ceci est également la réponse à la question 416 du Catéchisme de Baltimore (1885), une œuvre du domaine public.

La doctrine catholique du jugement particulier est la suivante : immédiatement après la mort, la destinée éternelle de chaque âme séparée [du corps, c’est la mort] est décidée par le juste jugement de Dieu. Bien qu’il n’y ait pas de définition formelle sur ce point, le dogme est clairement impliqué dans le décret du pape Eugène IV (1439), qui déclare que les âmes en quittant leurs corps en état ​​de grâce, mais qui ont besoin de purification sont purifiées au purgatoire, alors que les âmes qui sont parfaitement pures sont admises à la vision béatifique de la Divinité (ipsum Deum unum et Trinum) et celles qui partent en péché mortel réel, ou simplement avec le péché originel, sont reléguées au châtiment éternel, dont la qualité correspond à leur péché (paenis tamen disparibus). La doctrine est également dans la profession de foi de Michel Palaeologus de 1274, dans la Bulle « Benedictus Deus » de Benoît XII, en 1336, et dans les professions de foi de Grégoire XIII et Benoît XIV.

Voir : L’enfer est-il éternel ?

  • La réalité de l’enfer
  • La Bible et l’enfer
  • Pourquoi l’enfer doit être éternel
  • Apparitions des damnés de l’enfer