Charismatisme

Sommaire

  • Charismatisme, illuminisme
  • Caricature du don du Saint-Esprit : pentecôtisme et « baptême dans l’Esprit »
  • La fausse apparition de Medjugorje, caution du « renouveau charismatique » de la secte vatican 2
    • Medjugorje, une apparition enseignant l’erreur et l’hérésie
  • Conclusion

 

«Il viendra [l’impie] par l’opération de Satan, au milieu de toute sorte de miracles, de signes et de prodiges menteurs, et avec toute séduction d’iniquité pour ceux qui périssent, parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité afin d’être sauvés. C’est pourquoi Dieu leur enverra une opération d’erreur, de manière qu’ils croiront au mensonge ; en sorte que soient condamnés tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais ont acquiescé à l’iniquité». 2 Thessaloniciens 2, 9-11

 

Charismatisme, illuminisme et sensationnalisme

« Or l’Esprit dit manifestement que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, s’attachant à des esprits d’erreur, et à des doctrines de démons, parlant le mensonge avec hypocrisie, et ayant la conscience cautérisée ». 1 Timothée 4, 1-2

L’illuminisme est une religion de l’homme (un naturalisme) confondant l’expérience sensible et l’Esprit-Saint : c’est une foi humaine fondée sur la sensation, et qui ne vient pas de Dieu car seule la foi catholique véritable permet la relation avec Dieu : «Or, sans la foi, il est impossible plaire à Dieu » (Hébreux 11, 6) ; « Le juste vivra de sa foi » (Hab. 2, 4).

Saint Vincent Ferrier, La vie spirituelle : «Voici donc les remèdes contre les tentations spirituelles que le diable soulève dans quelques âmes : ne pas désirer les grâces extraordinaires. Ceux qui veulent vivre dans la volonté de Dieu ne doivent pas désirer obtenir par l’oraison, contemplation et autres œuvres de perfection, des visions, des révélations ou des sentiments surnaturels dépassant l’état ordinaire de ceux qui ont pour Dieu une crainte et un amour très sincères. Car pareil désir ne peut venir que d’un fond d’orgueil et de présomption, d’une curiosité vaine à l’égard de Dieu, et d’une foi trop fragile. La grâce de Dieu abandonne l’âme prise de ce désir et la laisse tomber dans ses illusions et tentations du diable qui la séduit en des visions et des révélations trompeuses. Fuyez la société et la familiarité de ceux qui sèment et répandent ces tentations comme de ceux qui les défendent et les louent. N’écoutez ni leur récits, ni leurs explications. Ne cherchez pas à voir ce qu’ils sont. Car le démon ne manquerait pas de vous faire voir en leurs paroles et leurs gestes des signes de perfection auxquels peut-être vous ajouteriez foi pour tombez et vous perdre avec eux ».

Saint Jean de la Croix, La montée du Carmel, Livre 2, ch. 10 : «… Aussi le démon est-il très satisfait quand il rencontre une âme qui désire des révélations ou s’y porte. Il a alors une occasion facile de lui suggérer ses erreurs et de la détourner de la Foi autant qu’il le pourra. Car, ainsi que je l’ai dit, cette âme qui désire les révélations se met dans une disposition très contraire à la Foi et s’attire beaucoup de tentations et de dangers ».

Saint Jean de la Croix, La Nuit obscure, ch. 21 : «Quand l’âme s’avance revêtue de la Foi, le Démon ne peut ni la voir, ni lui nuire ; elle marche alors en toute sécurité ; cette vertu la protège beaucoup plus que les autres contre le démon, qui est son ennemi le plus redoutable et le plus rusé ».

L’illuminisme rabaisse la foi divine au niveau du sensible : c’est le sensationnalisme, qui fait sortir l’âme hors de la foi catholique (et donc du salut) pour une foi naturelle provoquant de fortes charges émotionnelles, en exaltant la sensibilité, l’imagination et la sentimentalité, en attisant le désir d’être une « âme-victime », la faisant décoller du réel, jusqu’à la folie.

Saint Ignace de Loyola, Discernement des esprits, quatrième règle n° 332 : «C’est le propre de l’ange mauvais, lorsqu’il se transforme en ange de lumière, d’entrer d’abord dans les sentiments de l’âme pieuse, et de finir par lui inspirer les siens propres. Ainsi, il commence par suggérer à cette âme des pensées bonnes et saintes, conformes à ses dispositions vertueuses ; mais bientôt, peu à peu, il tâche de l’attirer dans ses pièges secrets, et de la faire consentir à ses coupables desseins ».

Caricature du don du Saint-Esprit : pentecôtisme et « baptême dans l’Esprit »

«Or sache qu’à la fin des jours, viendront des temps périlleux. Il y aura des hommes … Ayant toutefois une apparence de piété, mais en repoussant la réalité. Évite encore ceux-là  2 Tim. 3, 1-2, 5 ».

Le charismatisme est un pentecôtisme protestant appelé « renouveau charismatique » dans la secte vatican 2, dont l’effet serait « l’effusion de l’esprit » et de ses charismes par le « baptême dans l’esprit ».

On voit ce terme dans les mouvements dits ou auto-proclamés charismatiques des sectes protestantes et la secte vatican 2 : c’est le pentecôtisme de l’antipape Jean 23.

Cette « effusion du Saint-Esprit » – selon les charismatiques – consiste à recevoir l’Esprit-Saint et l’activation de ses charismes : mais en vérité c’est la marque du diable qui est reçue.

C’est l’astuce du démon Baal (qui détourne le culte dû à Dieu) qui consiste à faire croire que l’expérience naturelle du domaine sensible (et l’expérience préternaturelle) est basée sur la foi, alors qu’elle ne l’est pas, pour détourner le culte dû à Dieu vers ce qui n’est pas Dieu.

C’est une caricature de l’effusion véritable par l’imposition des mains d’un évêque (et prêtre) catholique, dans les sacrements, les ordres majeurs, les ordres mineurs, les consécrations et les bénédictions.

Ceux qui reçoivent cette « effusion du Saint-Esprit » sont marqués par une empreinte diabolique et VONT VERS L’ENFER : ils doivent absolument revenir dans l’Église catholique pour avoir une chance d’être sauvés.

Saint François de Sales : «Il y a des âmes qui ne veulent, à ce qu’elles disent, être conduites que par l’Esprit de DIEU, et il leur semble que tout ce qu’elles s’imaginent sont des inspirations et des mouvements du Saint-Esprit, qui les prend par la main et les conduit en tout ce qu’elles veulent faire, comme des enfants, en quoi elles se trompent fort ». (Les vrais entretiens spirituels, 12ème entretien)

concert-renouveau-charismatique-fete-st-elie

Ci-dessus, « liturgie » charismatique vatican 2

Le charismatisme vatican 2 est issu de l’américanisme, une hérésie libérale (le libéralisme est l’hérésie mère du modernisme) issue du protestantisme pentecôtiste. L’américanisme a été condamné par le pape Léon XIII en 1899.

Pape Léon XIII, Lettre condamnant l’américanisme au cardinal Gibbons, archevêque de Baltimore, 22 janv. 1899 : « Ils [les américanistes] disent à tort que le Saint-Esprit suffit aujourd’hui à diriger les âmes … ; l’Esprit-Saint, dit-on, répand aujourd’hui dans les âmes fidèles des dons plus étendus et plus abondants que dans les temps passés, et il les meut et les éclaire, sans intermédiaire, par une sorte de secret instinct. … Mais, nous le savons par expérience, ces avertissements et ces impulsions de l’Esprit-Saint ne sont le plus souvent perçus que grâce à un certain secours et comme par le moyen du magistère [infaillible] extérieur ».

Étant donné que « ces impulsions de l’Esprit-Saint ne sont le plus souvent perçus que grâce à un certain secours et comme par le moyen du magistère extérieur », cela signifie que sans le Magistère infaillible de l’Église, c’est-à-dire la vraie foi catholique, les perceptions ne peuvent pas provenir du Saint-Esprit, mais proviennent de « Satan » qui « se déguise en ange de lumière » (2 Cor. 11, 14).

Et il est prouvé que vatican 2 n’est pas catholique du tout, donc les « effusions de l’Esprit-Saint » dans la secte vatican 2 sont bien les marques spirituelles du diable sur les âmes.

 

La fausse apparition de Medjugorje, caution du « renouveau charismatique » de la secte vatican 2

Medjugorje est un village dans les montagnes de la Bosnie-Herzégovine. En 1981, six jeunes gens ont prétendu avoir des apparitions de la Vierge Marie. La soi-disant « Heureuse » Mère   pour la première apparition, qui plus tard dit aux visionnaires que «Dieu» l’avait envoyée à Medjugorje pour aider à Lui convertir de nouveau les cœurs et les vies. Les messages, qui continuent à ce jour, sont centrés autour de la paix, l’amour, la «foi», la conversion supposée, la prière, le jeûne et l’acceptation de toutes les religions.

Les nouvelles des apparitions supposées de la «Vierge Marie» ont commencé à attirer les pèlerins vers le petit village, d’abord à partir des zones environnantes et ensuite, de partout dans le monde. À l’époque, la Bosnie faisait partie de la nation communiste de Yougoslavie. Malgré la politique officielle athée du communisme, le clergé a été appelé, des théologiens ainsi que les spécialistes des sciences physiques et médicales s’y sont rendus et ont témoigné que certains types de phénomènes avaient lieu lors des apparitions. En outre, certains pèlerins ont rapporté avoir vu le soleil tourner comme il l’avait fait à Fatima. D’autres ont signalé que leurs chapelets avaient tourné. Et, comme il était arrivé en d’autres lieux de vraies apparitions mariales, des guérisons physiques, morales et spirituelles ont été revendiquées comme ayant eu lieu.

Les soi-disant miracles de Medjugorje sont des canulars faits par le Diable avec l’intention de conduire les âmes à l’égarement. Une véritable apparition de Notre-Dame ne peut pas contenir des hérésies, mais Medjugorje contient de nombreuses hérésies condamnées, comme nous le verrons.

La fausse apparition de Medjugorje a été propagée par des pro-charismatisme :

  • Le « père » Tomislav Vlasic, ordonné « prêtre » novus ordo invalide le 16 juillet 1969, franciscain renvoyé à l’état laïc par l’antipape Benoit 16 (pour manipulation de conscience), chose impossible dans l’Église catholique ;
  • Le père Emilien Tardif, grand chef du charismatisme qui a dirigé de nombreuses sessions de « guérison charismatique » à travers le monde, centrées sur une idolâtrie, le faux saint sacrement novus ordo.

La fausse apparition de Medjugorje annonce une nouvelle pentecôte :

Medjugorje, Pâques 1983 : «Si vous pouvez, jeûnez encore une journée de plus par semaine, et priez chaque jour davantage parce que pendant l’Année Sainte de la Rédemption, Dieu enverra l’Esprit-Saint sur le monde [hérésie] ».

« Père » Tomislav Vlasic : «Les événements de la Pentecôte, rapportés dans les Actes des Apôtres se sont reproduits ici (à Medjugorje) le 22 mai 1983, le jour de la Pentecôte ».

Ce sont des hérésies. Dieu a déjà envoyé le Saint-Esprit. Une « seconde Pentecôte », c’est hérétique. Il n’y a pas de seconde Pentecôte, l’Église catholique enseigne infailliblement que l’Esprit-Saint a été donné une fois pour toutes lors de la Pentecôte qui a constituée l’Église : l’Esprit-Saint est l’âme inséparable du corps mystique du Christ qui est l’Église catholique.

Cette nouvelle pentecôte maçonnique/luciférienne de l’antipape Jean 23a ses fruits :

Frère Michel de la Sainte Trinité, Medjugorje en toute vérité : «Toute la paroisse de Medjugorje, voyants, franciscains et fidèles, se mirent à l’école du maître charismatique [le père Emilien Tardif]. Il leur apprit à prophétiser, à parler ou à chanter en langues. Et la foule reçut alors « l’effusion de l’Esprit-Saint », le fameux « baptême dans l’Esprit-Saint » de la secte baptiste dont est issu tout le « Renouveau ! ».

«C’était une immense découverte et une grande joie » ; « une paix extraordinaire », « analogue à celle des assemblées des premiers chrétiens » [hérésie].

«Le lendemain, sur le lieu des apparitions, l’Esprit a soufflé et il y eu des guérisons qui ont commencé à se produire, à être annoncées et à être confirmées immédiatement. Et les gens ont commencé à parler et il y a eu une longue prophétie qui a été donnée par le père Tardif, comme quoi en ce lieu même des apparitions initiales, il se produirait dans l’avenir beaucoup de guérisons. Et le père Tardif ignorait que la Vierge avait dit quasiment mot pour mot la même chose [inspiration démoniaque] quelques mois auparavant concernant ce lieu initial des apparitions ».

« Et puis, nous (les apôtres du Renouveau) avons demandé aux quatre voyants de nous imposer les mains (puisque nous-mêmes depuis vingt-quatre heures n’arrêtions pas d’imposer les mains), pour ce que nous avions reçu en quelques minutes, nous ne le laissions jamais s’effilocher avec l’habitude ».

Des « fidèles » et des « prêtres » qui vont demander l’imposition des mains à des enfants, comme à Medjugorje et ailleurs, ce n’est pas du tout l’Église catholique, mais un rite luciférien.

Frère Michel de la Sainte Trinité, Medjugorje en toute vérité : « – Quant tu pries, lui [la « voyante » Mirjana] demande le père Tomislav Vlasic peux-tu maintenant éprouver la sensation  de sa présence à l’intérieur de toi ?»

« – Oh oui ! Ça m’est arrivé hier soir, en disant les sept Notre Père. Je l’ai ressenti de façon merveilleuse, comme si je priais avec elle. C’était comme si j’entendais sa voix dans mon cœur. C’était comme un écho en moi qui priait avec moi… Je me suis simplement plongée dans la prière, exactement comme elle le fait. J’entendais ma voix, et l’écho de sa voix… Dans la prière, je l’entendais comme ça, complètement immergée. C’était exactement comme si elle priait avec moi, merveilleusement. Je priais le Notre Père depuis le début, pas seulement la deuxième partie. J’ai tout dit, c’était exactement comme si elle était avec Moi ».

«A Medjugorje, on ne prie plus la Vierge Marie comme la médiatrice de la grâce ; non, on prie avec elle. Puis nuance, elle prie avec nous-mêmes le Pater en entier, avec les demandes finales qui la rangent outrageusement parmi les pécheurs. Puis, bientôt, elle prie seulement en écho à notre prière. Alors l’inversion est complète, car lorsqu’une mère fait prier son enfant, c’est l’enfant qui répète en écho la voix de sa mère, non l’inverse. En fait, à cent lieues de la prière catholique, toute divine dans son inspiration et dans son objet, mais au-delà des « sensations » et des sentiments nous sommes, avec la prière de Mirjana, en pleine illusion charismatique … où « la sensation » est l’essentiel de l’expérience mystique…»

«Par votre venue ici, explique-t-on aux pèlerins, vous êtes devenus participants à « l’eau vive » qui coule de la Mère de DIEU jusque dans chaque partie desséchée de la terre ».

La « vierge » de Medjugorje prône l’imposition des mains de laïcs et l’onction d’huile non sacramentelle (« charismatisée »), c’est-à-dire des rites non-catholiques :

«Priez pour les malades ! Jeûnez pour les malades ! Imposez leur les mains ! Faites-leur des onctions d’huile (non sacramentelles, précisé ailleurs) … » (Ib.).

La « vierge » de Medjugorje prône les groupes de prière charismatique :

«Est-ce que nous devons faire un groupe de prière charismatique à Medjugorje ? La Dame a répondu : « Non seulement à Medjugorje, mais dans toutes les paroisses de Yougoslavie ! » (Dr Madre, « diacre » novus ordo, membre de la Communauté des Béatitudes)

MEDJUGORJE EST LA CONFIRMATION DE LA « NOUVELLE PENTECÔTE » DE L’ANTIPAPE PAPE JEAN 23 AVEC SON CONCILE APOSTAT VATICAN 2

Frère Michel de la Sainte Trinité, Medjugorje en toute vérité : « Oui, sous les apparences trompeuses d’apparitions mariales traditionnelles, Medjugorje substitue diaboliquement à l’authentique et salutaire message prophétique de Fatima, l’apostasie moderne sous son dernier avatar, celui d’un Pentecôtisme, plus dangereux encore pour la foi catholique que l’hérésie protestante et moderniste dont il découle ».

« Dans un siècle – disaient les Actes de la Haute Vente des Carbonari, les évêques et les clercs penseront marcher derrière la bannière des clefs de Saint Pierre alors qu’ils suivront notre étendard ». (Les Infiltrations Maçonniques dans l’Église, Abbé Emmanuel Barbier)

Medjugorje, une apparition enseignant l’erreur et l’hérésie

Livre : La vérité sur ce qui est réellement arrivé à l’Église catholique après vatican 2 – frères Peter et Michael Dimond O.S.B. – Monastère de la Très Sainte Famille (Most Holy Family Monastery)

 Chapitre 37. Que dit Medjugorje ? Son message prouve que c’est également une fausse apparition

Conclusion

Le charismatisme ou renouveau charismatique est le fruit pourri de Satan pour damner les âmes par vatican 2 :

  • naturaliser la foi divine (naturalisme)
  • faire quitter la foi catholique absolument nécessaire pour le salut
  • garder les gens dans l’apostasie vatican 2
  • marquer les esprits du signe spirituel de la bête
  • cimenter le syncrétisme (mélange) de toutes les religions
  • préparer la religion luciférienne du nouvel ordre mondial
  • ancrer l’esprit luciférien dans le monde