Sacrements d’hérétiques non-déclarés – Débat

Page en cours

Débat (publié en anglais par MHFM le 17 mars 2011) entre Peter Dimond du Monastère de la Très Sainte Famille et Eli Marcus de Suède, condamnant la position des frères Dimond sur leur position de réception de sacrements d’hérétiques non-déclarés

 

Traduction personnelle 2018 en français ci-dessous

Frère Peter Dimond, MHFM : Ici c’est frère Peter Dimond avec Eli de Suède, il représente aussi un homme nommé Christian et nous allons débattre et discuter de l’enjeu de notre position sur la réception de sacrements de certains hérétiques non-déclarés. Chacun de nous professons tenir la foi catholique traditionnelle et chacun de nous rejetons Benoit 16 comme un antipape, et il embrasserais une position sur la réception de sacrements que nous catégoriserions comme schismatique radicale. Il condamne notre position et alors nous allons discuter de certains de ces enjeux. Je ne sais pas où vous voulez commencer avec cela.

― Eli : pouvez-vous me laisser juste une seconde que je puisse m’entendre parfaitement. M’entendez-vous bien ? Je voudrais juste essayer de baisser pour votre commentaire.

Fr. Peter Dimond : Vous voulez que je baisse mon volume ?

―Non, maintenant je parle sur mon propre teamspeak à nouveau.

Fr. Peter Dimond : okay, Vous m’entendez ?

― vous ne m’entendez pas maintenant c’est parfait.

Fr. Peter Dimond : Bien, okay, alors voulez-vous commencer si vous êtes okay.

― sur, à moins que vous préférez.

Fr. Peter Dimond (1:15) : Bien, je pourrais, si vous voulez, commencer en disant que fondamentalement toutes vos citations que vous et d’autres avancent sur cette question, que vous ne pouvez pas prier avec les hérétiques, que vous ne pouvez pas entrer dans les lieux de réunions d’hérétiques, aucune de ces citations sont sur le sujet parce que toutes ces citations se réfèrent à des groupes qui sont notoires en fait ou notoires en droit.

― Eli : Laissez-moi une seconde pour dire à mon frère (s’assurer d’attendre pour extraire à la suite…), yeah yeah okay. Êtes-vous prêts ?

Fr. Peter Dimond (2:10) : Oui ! Nous avons commencé déjà.

― Yeah ?

Fr. Peter Dimond : Oui. Allez-y.

― Ne voulez-vous pas dire quelque chose de plus ?

Fr. Peter Dimond (2:22) : Je disais que les citations que vous et d’autres avancent à propos du fait que vous ne pouvez pas entrer dans les lieux de réunions d’hérétiques, etc. aucune de ces citations ne sont sur le sujet parce que toutes ces citations se réfèrent aux groupes ou individus ou sectes qui sont notoires en fait ou notoires en droit, et alors elles devraient, en d’autres termes, être appliquées aux « orthodoxes » orientaux ou églises protestantes. Elles ne sont pas appliquées aux hérétiques non-déclarés qui prétendent être catholiques, qui célèbrent la liturgie catholique, mais qui ne sont pas si notoires qu’ils ne peuvent pas être excusés ou dissimulés dans la loi.

― Citez des disputes ou des sources de cette chose.

Fr. Peter Dimond (3:11) : Okay. Pour vous donner un exemple, juste pour que les gens sachent de quoi nous parlons, en premier une citation pour qu’ils puissent savoir notre position et que si les gens et d’autres pensent juste que notre position selon laquelle vous pouvez recevoir des sacrements de certains prêtres qui connaissent l’antipape Benoit 16, si ces prêtres célébraient la liturgie traditionnelle, s’ils pensent que c’est hérétique d’aller dans les lieux de réunions d’hérétiques, que c’est un péché et veulent le pointer, est que c’est incorrect. C’est un usage impropre de ces citations auxquelles ils font référence.

― Okay très bien.

Fr. Peter Dimond (3:57) : Avancez, donnez un exemple d’une citation à laquelle vous pensez.

― Concile de Carthage, 257 : «Il ne faut ni prier ni chanter des psaumes avec les hérétiques, et quiconque communie avec ceux qui sont coupés de la communion de l’Église, qu’il soit du clergé ou laïc : qu’il soit excommunié».

Fr. Peter Dimond (4:18) : Bien. Et ce que je vous dis est que cette citation n’est pas pour le sujet parce que cette citation se réfère aux sectes, églises qui sont notoires en droit, en d’autres termes, qui ont été déclarées ou qui sont notoires en fait explicitement et rejettent publiquement sans aucune équivoque la foi catholique ; et je vais vous donner une citation qui démonte. C’est du premier concile de Constantinople, 381, canon 6, et cela défini ce qu’ils entendent quand ils se réfèrent aux hérétiques, et il dit.

― quel concile ?

Fr. Peter Dimond (4:51) : Premier concile de Constantinople, 381, canon 6, il dit : «Et par hérétiques, nous comprenons aussi bien ceux qui ont été jadis bannis et ceux que nous avons nous-mêmes depuis anathémisés» – en d’autres termes, ceux déclarés – «et aussi ceux qui professent tenir la vraie foi qui se sont séparés de nos évêques canoniques, et mettent en place des assemblées opposées». En d’autres termes, il est défini ce qu’ils entendent par hérétiques qui sont ceux qui ont été déclarés par eux ou ceux qui ont mis en place des églises en opposition directe aux vrais évêques, l’équivalent des « orthodoxes » orientaux ou des protestants qui sont notoires en fait, qui ne font aucun obstacle de leur rejet de l’Église Catholique. Ils ne le dissimulent pas. Ce sont des sectes notoirement hérétiques.

― C’est une citation, cette citation ne dit pas ce que vous dites, cela dit les deux, les deux tant ceux non-déclarés et déclarés.

Fr. Peter Dimond (5:53) : Cela dit ceux qui ont été déclarés comme hérétiques, nous comprenons ceux que nous avons déclarés et ceux que…

― Pouvez-vous relire encore ?

Fr. Peter Dimond (6:03) : Oui. Et par hérétiques, nous comprenons aussi bien ceux qui ont été jadis bannis et ceux que nous avons nous-mêmes depuis anathémisés, et aussi ceux qui professent tenir la vraie foi qui se sont séparés de nos évêques canoniques…

― C’est une citation votre même, yeah

Fr. Peter Dimond (6:22) : Et laissez-moi finir. Et mettent en place des assemblées opposées à eux, ok ? Et cela signifie…

― Tout un ensemble.

Fr. Peter Dimond (6:27) : J’ai juste dit et que…

― Je pense, quand vous dites la citation, vous dites ce que vous pensez.

Fr. Peter Dimond (6:37) : Je peux avancer. Je peux la citer encore si vous voulez.

― Okay merci.

Fr. Peter Dimond (6:43) : «Et par hérétiques, nous comprenons aussi bien ceux qui ont été jadis bannis et ceux que nous avons nous-mêmes depuis anathémisés, et aussi ceux qui professent tenir la vraie foi qui se sont séparés de nos évêques canoniques et mettent en place des assemblées opposées» fin de citation. Et donc, c’est mon commentaire qui dit ceux qui ont été déclarés et aussi les gens qui ont mis en place des églises en opposition directe à la vraie Eglise. D’accord ?

― Un dernier temps, okay ?… Êtes-vous avec moi ?

Fr. Peter Dimond (7:24) : Je suis là.

― Nous devrons poser le temps, donc nous aurons un temps à 1 minute.

Fr. Peter Dimond (7:33) : Okay. Vous voulez y aller pour une minute ?

― Je pense deux minutes chacun, pour une question, ou faire une déclaration. Je réponds… d’accord pour y aller.

Fr. Peter Dimond (7:44) : Allez-y pour deux minutes.

A suivre